BLOG(s)

Tous droits réservés. Contenu protégé par les droits d’auteur – enregistré au Copyright.

#QuestionMusique

Ici, on s’intéresse principalement aux méthodes de travail. Car cela ne suffit pas d’avoir un livre ou une définition entre les mains, cela suffit encore moins de simplement se mettre au boulot : votre efficacité, et donc vos progrès, résident dans la prise en compte de “petites” informations… petites mais essentielles, qui permettent le plus souvent de changer de perspective. Enfin allez voir, ce sera plus simple.

Comment bien appliquer le solfège à l'instrument ?

Une question centrale mais pas facile... dans la mesure où elle en pose d'autres à la suite ! Corps, intellect, mouvement, écrit, dialogue... ?

Pourquoi avons-nous du mal à travailler régulièrement ?

Progresser en musique demande un travail régulier et de longue haleine... Pourquoi certains s'y cassent-ils les dents ?

#DicoAudio

… un dictionnaire “pédagogique” des mots de la musique, avec illustrations sonores donc ! Car le problème des dictionnaires, c’est que lorsqu’on débute (ou pas), la définition est telle qu’on n’est pas toujours vraiment plus avancé après lecture !!! C’est donc un dictionnaire très personnel… ce qui explique, veuillez m’excuser, que pour l’instant ce blog ne soit pas encore très fourni (c’est le cas de le dire !) et ce malgré l’immense envie et les milliers d’idées que j’ai en tête.

N’hésitez pas à laisser des commentaires ou à me contacter pour me donner votre avis, me faire part de vos besoins, de vos attentes, et de tout ce que vous aurez envie de partager. A bientôt !

Ligne (...musicale ! évidemment !)

Un mot qu'on entend souvent mais qu'on ne trouve vraiment expliqué nulle part... Et bien, maintenant, c'est fait !

Mesure (musicale) : secrets intimes...

Non, la mesure ce n'est pas un truc ennuyeux ! La mesure est le relief qui révèle le sens musical... autant dire un véritable atout pour l'expressivité !

Rythme !

Le mot musical le plus connu et le plus utilisé... pour autant, le mot le plus confus et le plus mal employé! Voilà donc de quoi vous éclaircir les idées.

A Cappella

Définition imagée : "la voix toute nue" 😉

 #CultureMusique

… le plaisir de livres, de spectacles, de films, de tout un monde culturel qui prend pour sujet direct notre passion musicale 🙂

Incroyable !!! 😮 Quand le créateur et acteur de Kaamelott décide de nous donner un petit cours de musique en incarnant Jean-Sébastien Bach… c’est à mourir de rire (quand ce n’est pas émouvant) alors même que toutes ses informations sont parfaitement justes ! 😍😍😍Chapeau ! Génial ! Trop fort ! J’adore ! 😘

Un extrait en ligne :
https://www.dailymotion.com/video/x36psvn
Et disponible en DVD bien sûr !

Simplement extra ! 😂🤣 Est-ce que je commence par mettre en avant qu’on rit encore et encore (autant du spectacle que des fous-rires du public !)… ou plutôt qu’on y découvre toute l’histoire de la famille des cordes (depuis la préhistoire !) grâce aux superbes talents de violoniste et d’acteur de Claude ?! Les deux valent le détour : à consommer sans modération ! 😜

 

Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=s1CrvWNBsKc&t=1s
Le site : https://www.totuscordus.com/index.html
Le contact pour faire venir le spectacle chez vous : valerie.totuscordus “chez” gmail.com

😍 Madame Pylinska et le secret de Chopin, de Eric-Emmanuel Schmitt
… comment ne pas adorer cette prof de piano farfelue mais avec laquelle je partage tellement les convictions pédagogiques !!! 😇
Ci-dessous mon extrait préféré (mes élèves comprendront pourquoi 😉😂 🤣…!!!), et dites-moi un peu si ça ne fait pas envie !!?

 

Le jeune Eric-Emmanuel, nouvellement étudiant à Paris arrive dans le salon de Madame Pylinska pour sa toute première leçon de piano.

« – Couchez-vous sous le piano.
– Pardon ?
– Couchez-vous sous le piano.
Elle me désigna le tapis persan déployé sous son Pleyel à queue.
Puisque j’hésitais, elle ajouta :
– Vous craignez les acariens ? Vu votre carrure, ce sont eux qui devraient se méfier…
Je m’accroupis, me glissai sous le piano et entrepris de ramper.
– Sur le dos !
Je m’allongeai, le visage face à la table d’harmonie.
– Les bras en croix. Paumes au sol.
J’obéis. (…)
Madame Pylinska s’assit devant le clavier.
– Concentrez-vous sur votre peau. Oui, votre peau. Votre peau partout. Rendez-la perméable. Chopin a débuté ainsi. Il s’étendait sous le piano de sa mère et ressentait les vibrations. La musique, c’est d’abord une expérience physique. Puisque les avares n’écoutent qu’avec leurs oreilles, montrez-vous prodigue : écoutez avec votre corps entier.
Elle joua.
Comme elle avait raison ! La musique me frôlait, me léchait, me piquait, me pétrissait, me malaxait, me ballotait, me soulevait, m’assommait, me brutalisait, m’exténuait, les basses me secouant comme si je chevauchais une cloche d’église, les aigus pleuvant sur moi, gouttes froides, gouttes chaudes, gouttes tièdes, lourdes ou ténues, en rafales, en ondées, en filets, tandis que le médium onctueux me recouvrait le buste, tel un molleton rassurant au sein duquel je me blottissais. » 🥰

Le Piano Oriental, de Zeina Abirached  🥰

… très poétique, doux, touchant, esthétique, original… et en filigrane, très instructif grâce à l’ouverture culturelle de l’auteure, avec une fin qui rehausse encore subitement l’intensité de l’histoire.
Une superbe BD qui nourrit votre sensibilité 🤗🥰, merci !
(et en image, l’une de mes pages préférées)

PS : au début de votre lecture, soyez attentifs à la couleur du tour de la page pour différencier les deux histoires imbriquées.